BLOG

Le mariage autrement : Ces couples qui ont osé défier les traditions

Le jour de votre mariage, c’est l’occasion de laisser parler votre créativité et d’emporter vos invités dans votre propre univers. Que vous soyez des voyageurs infatigables, des amoureux de la nature ou des rockeurs… C’est le moment de célébrer vos passions, comme il se doit.

Loin des mariages standards, certains ont choisi de célébrer leur union à leur façon, mettant de côté les rites imposés et les traditions. Et il en faut du courage pour oser défier, en une si grande occasion, les habitudes familiales.

Le résultat ? Des soirées de noces différentes les unes des autres, qui reflètent le style bien distingué de ces couples et la personnalité de chacun. Vos proches ne seront que ravis, finalement, d’avoir pu partager votre bonheur et d’avoir vécu une expérience hors normes.

“La nature nous a réuni” 

“Mon mari et moi sommes deux randonneurs et amoureux de la nature. Nous nous sommes d’ailleurs rencontrés dans un camping à Ain Soltan, Ghardimaou. Moi, une fille de la montagne de Ain Drahem, lui, originaire de la grande ville de Sfax… La nature nous a réuni”, raconte Rania Mechergui à MagicBox.

C’est aussi dans la nature qu’ils décident de célébrer leurs noces, trois ans après leur rencontre. “Tout s’est décidé en un mois, peut-être moins. Nos familles voulaient qu’on attende l’été, mais nous préférons le printemps, les fleurs, la verdure, la paix…”.

C’est donc bien à la campagne, dans la ferme de ses parents à Ain Drahem, qu’ils s’unissent. “Pas de piscine, pas de grande réception… Juste de la verdure, des grands arbres de chêne-liège”, raconte-t-elle.

Côté déco, Rania laisse vite tomber l’idée d’engager un décorateur, “c’est pas dans mon budget”, précise-t-elle, d’autant plus que ses talents de DIY et l’aide de sa sœur et de ses amis lui ont permis de créer une décoration exceptionnelle : des dream-catchers qu’elle fabrique elle-même, suspendus aux arbres, un balançoire, des fleurs cueillies le jour même, une table de créateur… “Cela reflète tout simplement un mode de vie et l’état d’esprit d’un couple qui voyage, qui voit la vie d’un angle différent”. Pas de Harkous, pas de henné, comme le voulait sa mère, “Elle a fini par baisser les bras”, rigole Rania.

“Pour moi c’était le plus merveilleux mariage, car c’était mon choix, ma vision et mes principes. J’ai acheté une robe à bas prix, sans en essayer une dizaine. J’ai acheté des beaux chaussures en argent, mais j’ai préféré mes bottes orangés, qui reflètent ma forte personnalité et mes aventures aussi. Ces bottes qui ont toujours voyagé avec moi”, raconte-t-elle.

Un mariage zéro déchets

Quant à Safa Ben Ouali, qui se marie dans quelques mois, elle a choisi de célébrer son mariage dans une ferme écologique. Amoureuse de la nature et prônant le respect de l’environnement, c’est donc bien évident pour elle de se célébrer son mariage dans cet endroit qu’elle a soigneusement sélectionné. Elle a accepté de témoigner.

“L’idée au début était de faire un mariage 0 déchets 0 plastique. On n’a pas trouvé mieux que de le célébrer dans une ferme, où les restes peuvent également servir comme composte pour la terre”.

“Les mariages, c’est souvent beaucoup de gâchis et beaucoup d’argent qu’on casque pour finalement recréer le même concept, qu’on voit partout”.

Elle décide donc de faire la décoration elle-même, une décoration qui lui ressemble. Des boules chinoises, des plantes vertes, des bougies qu’elle va distribuer harmonieusement dans l’espace qu’elle a loué pour l’occasion.

“Je vais aussi fabriquer des petits cadeaux pour mes invités, qui respectent le thème. Au lieu des dragées, on va leur offrir des boules de miel et de sésame, dans un joli packaging personnalisé et écologique”, décrit-elle. “Comme ça, je contribue à réduire la consommation de sucre de mes proches”, sourit-elle.

Un mariage en métal

Le jour de son mariage, Zohra Guafsi enfile sa robe blanche, ses converses et s’installe dans le jardin verdoyant de sa tante, “Un endroit symbolique et cher à mon cœur”, dit-elle. Son mari y est à ses côtés, lui aussi dans son costume-papillon et ses converses. “Nous sommes deux fans de la scène métal”, souligne-t-elle. La cérémonie s’ouvre donc sur le titre “Believer” du groupe tunisien Myrath.

“On a tout planifié ensemble et tout s’est déroulé très vite. Le seul obstacle était la préparation des documents, vu que mon mari est un étranger”, nous raconte Zohra.

Ne voulant pas se conformer aux règles préétablies des cérémonies de mariage, elle reçoit tout le soutien de sa famille, qui ne lui impose aucune exigence. “Chez ma tante, dans son petit jardin, nous étions une quarantaine entre famille proche et ami-e-s. Nous avons loué les chaises et fait le décor nous-même”, se rappelle-t-elle. Ballons, fleurs et bougies ont habillé les coins et recoins de l’espace.

“Ma mère a soigneusement concocté un délicieux menu pour le dîner et nous avons choisi un gâteau noir et violet, nos couleurs préférées”, décrit Zohra.

“Pour célébrer un mariage, ce qui compte ce n’est pas ce qu’on dépense financièrement, mais ce qu’on dépense comme sentiments”, s’exprime Zohra, “Nous avons décidé de célébrer cette belle union sans prendre en compte l’avis de tata “flena” et tata “faltena””.

“Les années passent et ce beau moment reste éternel”, conclut-elle.

Un mariage “livresque”

“Oui, on s’est marié dans une librairie. Dans notre librairie préférée Alkitab, à la Marsa, entourés de livres et de nos amis proches”, relate Sonya Ben Behi.

C’est dans cette librairie qu’elle rencontre l’amour, en 2013, lors d’une séance de dédicace à l’occasion de la sortie du premier livre de celui qui deviendra son mari. Ils discutent. Tous deux passionnés de livres, ils commencent dès lors à écrire leur propre histoire. “On a discuté, découvert beaucoup de goûts partagés et d’auteurs préférés communs, et c’est comme ça que tout a commencé”, raconte-t-elle.

La bibliophilie les a donc réunis et c’est naturellement en recréant leur univers qu’ils décident de s’unir. “On voulait un mariage à notre image et à celle de notre amour, on a choisi un endroit qui nous ressemble”, raconte Sonya. Dans une librairie ? Ainsi soit-il ! Le gérant de la librairie, les connaissant depuis des années, accepte sans hésitation à leur offrir l’espace, après les heures d’ouverture. C’est là qu’ils retrouveront leurs amis pour célébrer leur union. Pour les parents, ce n’était pas compliqué de les convaincre, “ils connaissent notre folie”, assure Sonya.

“Après la signature du contrat de mariage à la municipalité on est directement passé là-bas. Robe blanche et tout ! Il faut dire que je ne suis même pas allée chez le coiffeur. Tout était simple et homemade”, se rappelle-t-elle.

C’est aussi grâce au soutien de leurs proches que tout a été parfaitement mis en place. Une compilation de leurs chansons préférées, préparée par un ami. Un gâteau de mariage personnalisé “La Tour Sombre” de Stephen King, commandé par une amie. Une autre, photographe, s’est chargée des photographies. “C’était vraiment le plus beau jour de ma vie ! Le mariage de mes rêves !”, conclut-elle.

Vous cherchez la solution parfaite pour animer votre événement ou soirée privé en Tunisie ?
Nous sommes là pour vous offrir l’animation photo qu’il vous faut. Réservez votre borne photo Miroir dès maintenant !
Contactez-nous
Qui est Magic Box ?
Magic Box offre la location de la borne photo Miroir en Tunisie pour les entreprises et les particuliers qui souhaitent animer leurs événements et divertir leurs invités. Campagne publicitaire, ouverture, lancement de produit, mariage, fête de fiançailles, anniversaire… La borne photo Miroir s’adapte à chaque type d’événement !
Découvrez nos offres